elearning vs mlearning

Quelle est la différence entre eLearning et mLearning ?

Mis à jours 4 novembre 2022

Il est presque évident que tous les cours de formation doivent être adaptés aux mobiles. En général, les travailleurs modernes accèdent au contenu depuis n’importe quel appareil dont ils disposent au moment où ils en ont besoin. Ce sont notamment des ordinateurs de bureau (souvent au bureau), des ordinateurs portables ou tablettes à la maison ou dans des espaces de travail, ou des smartphones (lorsqu’ils se déplacent d’un endroit à l’autre).

Cependant, de nombreux développeurs eLearning continuent de penser d’abord à l’ordinateur de bureau lorsqu’ils créent leurs cours. Le mobile n’est qu’une simple réflexion après coup envisagée à la fin du processus.

eLearningmLearning
Utile lorsque vous devez enseigner des connaissances approfondies. Le eLearning est structuré, formel et limité dans le temps.Utile pour accéder à l’information au moment où elle est nécessaire. Mieux adapté aux cours courts qui peuvent être consultés rapidement.
Pensez aux ordinateurs et aux portables. Le eLearning attache les apprenants à leur bureau.Pensez aux smartphones et aux tablettes. L’apprentissage à tout moment et en tout lieu est la règle du jeu.
Les grands écrans conviennent bien pour inclure :
– des informations détaillées
– des graphiques complexes
– plus de médias et d’interactivité
Les petits écrans et les apprenants qui y jettent un coup d’œil lorsqu’ils sont en déplacement. Conception : – Une idée par écran – De gros boutons – Une navigation simple
Cours plus longs et plus volumineux que le mLearning. Recommandé : 20-30 minutesDes modules courts et de petite taille. Durée recommandée : 3-15 minutes.
LES PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LA FORMATION EN LIGNE ET LA FORMATION EN LIGNE

Créer des cours en pensant d’abord au mobile est TRÈS différent de créer des cours uniquement pour l’ordinateur de bureau. L’apprentissage sur le mobile est une expérience complètement différente de l’apprentissage sur un ordinateur, assis à votre bureau. En tant que concepteur ou responsable de la formation dans votre entreprise, vous devez tout savoir sur les deux formats. Vous pourrez ainsi créer un contenu pédagogique efficace et adapté à chacun.

Nous pouvons trouver sur Internet des tonnes d’articles qui parlent des différences entre le eLearning et le mLearning. Nous avons donc rédigé cet article pour vous faire gagner du temps dans vos recherches. Dans les prochains paragraphes, nous vous présentons quatre des principales différences entre le eLearning et le mLearning que vous devriez connaître.

Comprendre les concepts du eLearning et le mLearning

Le « e » de eLearning signifie « électronique ». L’e-learning désigne donc toute forme d’apprentissage dispensée à l’aide d’appareils électroniques comme l’ordinateur, via des canaux tels qu’Internet. Ceci étant, il est aussi possible de dispenser l’apprentissage via les réseaux Intranet/Extranet.

mlearning

Le « m » de mLearning signifie « mobile ». Le mLearning désigne donc toute forme de connaissance dispensée à l’aide d’appareils portatifs et portables.

La différence fondamentale entre le e-Learning et le m-Learning : L’objectif

Quand faut-il choisir l’un plutôt que l’autre ?

Le eLearning est privilégié lorsque vous devez enseigner des compétences spécifiques. C’est aussi le cas lorsque vous devez transmettre à votre public des connaissances approfondies sur un sujet. Vous choisissez le mLearning lorsque vous devez soutenir un processus d’apprentissage continu où l’apprenant a besoin d’un accès rapide à des éléments d’informations, souvent en déplacement.

A titre d’exemple, si vous devez apprendre à quelqu’un à faire fonctionner une machine ou lui faire apprendre par cœur les politiques de RH d’une entreprise, choisissez le eLearning. Notez que les mots-clés du eLearning sont : structurés, formels et limités dans le temps.

Si vous souhaitez que vos apprenants aient à portée de main une liste de choses à faire pendant qu’ils sont dans le magasin, créez une pépite mLearning qu’ils pourront transporter dans leur poche ou consulter quand ils en auront besoin. Contrairement au eLearning, les mots-clés du mLearning sont : à la demande, juste à temps et en fonction du contexte.

Conseil : Ne partez pas du principe que chaque programme a besoin d’un contenu accessible depuis un mobile. Si vous avez un programme eLearning efficace aujourd’hui, ne pensez surtout pas à l’abandonner ! Ceci étant, le mobile peut être un excellent complément à vos cours existants. Il offre aux employés la possibilité d’étudier et de renforcer leur compréhension du programme d’études même lorsqu’ils sont en déplacement.

Où les trouver ? le support de diffusion

le support de diffusion

S’il s’agit de eLearning, pensez aux Pc et aux ordinateurs portables. En effet, le eLearning ou l’apprentissage en ligne attache l’apprenant à son bureau. Vous n’avez pas à vous préoccuper des problèmes de bande passante et vous vous amusez à intégrer des audios, des vidéos et des images haute définition dans le cours.

S’il s’agit de mLearning, préférez les smartphones et/ou les tablettes. Les mots d’ordre sont : mobilité, portabilité et accessibilité immédiate. Le défi pour les concepteurs de cours est de créer des leçons qui peuvent être téléchargées en un clin d’œil et s’exécuter sans accroc. L’expérience utilisateur doit être intuitive, mais surtout TRÈS rapide.

Aucune ressemblance : Le design

Comparaison entre mlearning et elearning à propos de leurs design

S’il s’agit du eLearning, ce sera généralement sur un ordinateur ou un ordinateur portable. Alors, que voyez-vous ? Bien sûr, de grands écrans. Cela signifie que vous disposez de la surface de l’écran et que vous avez aussi réussi à immobiliser l’apprenant sur son siège.

Si vous êtes un designer, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité lorsque vous concevez un cours eLearning. Si vous parvenez à créer une mise en page attrayante, agrémentée de la bonne dose de drame et de tension, vous pouvez être sûr que votre apprenant restera assis jusqu’à la fin du cours.

D’un autre côté, lorsqu’on parle de mLearning, que voyez-vous ? Certainement, des petits écrans et des apprenants qui y jettent un coup d’œil pendant qu’ils attendent chez le médecin, qu’ils sont dans le métro ou qu’ils passent de bons temps avec leurs amis au café. Bien évidemment, vous ne disposez pas suffisamment de l’espace sur l’écran et vous n’êtes pas non plus très sûr de l’attention totale des apprenants (comment le pourront-ils si leur smartphone clignote et émet des bips en permanence ?).

Le contenu des unités mLearning doit donc se tenir dans un espace réduit. En général, il n’y a pas plus d’une idée par écran. En outre, les unités mLearning ont des écrans simples avec une navigation simple. La conception d’unités mLearning est en fait un vrai challenge. Cela va au-delà du simple « rétrécissement de l’eLearning ».

La règle d’or : pour réussir la création des conceptions mLearning, il est essentiel de comprendre le contexte, explique Paul Clothier, expert en solutions de contenu d’apprentissage mobile.

Garder un œil sur le temps : la durée

La différence de durée entre mlearning et elearning

Les apprenants adultes en entreprise n’ont pas vraiment beaucoup de temps à apprendre. Les utilisateurs de smartphones parmi eux l’ont encore moins. Alors, si vous créez un cours eLearning, gardez-le entre 20 et 30 minutes maximum. D’autre part, découpez vos cours mLearning en petites leçons d’une durée de 3 à 15 minutes. Vous pouvez utiliser des vidéos, mais veillez à ce qu’elles ne durent pas plus de 3 minutes. Après tout, vous ne devriez pas encombrer la bande passante.

Si chacun des modules dure moins de 15 minutes, il peut être parfait pour le mLearning.

Contrairement à ce que les non-initiés pensent, l’eLearning et le mLearning ne sont pas en concurrence l’un avec l’autre. Les deux peuvent être utilisés dans un programme d’apprentissage mixte où le mLearning complète les cours eLearning. Comme vous l’avez peut-être compris, le eLearning et le mLearning sont plus différents que semblables. De cette façon, aucun des deux ne peut totalement prendre en charge les fonctions de l’autre.

À lire aussi

Meilleures Platefromes ecommerce

Meilleure Plateforme eCommerce

Mis à jours 30 mars 2022 Lorsque vous décidez de créer votre premier site e-commerce, …