Comment protéger votre adresse IP?

Mis à jours 7 avril 2021

Vous ne le savez peut-être pas, mais à chaque fois que vous surfez sur l’Internet, que vous regardez votre profil sur Facebook, jouez des jeux en ligne ou que vous discutez avec vos amis sur Internet, le reste du monde peut vous identifier à partir de votre adresse IP ou Internet Protocol Address.

C’est une combinaison unique de chiffres qui identifie les ordinateurs ou les appareils, pour les distinguer entre eux et pour qu’ils puissent communiquer entre eux. L’adresse peut ressembler à ça: 173.223.120.165.

Vos appareils informatiques ou numériques marchent de la même façon que votre adresse physique. Votre appareil a besoin d’une adresse pour pouvoir envoyer des informations à un autre appareil. Cela semble sans danger, mais les hackers peuvent lancer des attaques contre vous (ou se faire passer pour vous) s’ils connaissent votre adresse IP.

Avant de rentrer dans les détails, gardez en tête que le fait de trouver et d’utiliser l’adresse IP de quelqu’un à des fins de cyber-attaque n’est qu’une partie de ce système malicieux. Par conséquent, nous avons fait en sorte que cet article représente les pires scénarios possibles.

Par contre, le simple fait d’être au courant de vos vulnérabilités et des choses à faire pour être plus en sécurité est déjà important dans tous les aspects de votre utilisation d’un ordinateur et de l’Internet.

Surfez en toute sécurité avec ExpressVPN

Qu’est-ce que les hackeurs peuvent faire avec mon adresse IP ?

Vol de votre adresse IP

Il y a plusieurs raisons pour que des cybercriminels veuillent voler votre adresse IP.

Il se peut qu’ils veuillent simplement vous embêter ou qu’ils veuillent réellement procéder à des attaques contre vous. Voici les trois raisons principales qui les poussent à faire cette chasse aux adresses IP :

1. Télécharger des contenus illégaux en utilisant votre adresse IP et votre identité.

Télécharger des contenus illégaux en utilisant votre adresse IP

Vous pourriez avoir de gros problèmes s’ils utilisent votre identité pour télécharger illégalement des films, musiques, vidéos, ou même de la pédopornographie. Pire encore, ils peuvent utiliser votre IP pour accéder à des informations qui mettent en péril la sécurité nationale.

Ce n’est pas du tout nécessaire de vous mettre sur le dos des crimes que vous n’avez pas faits. Par exemple, en 2012, une adresse IP a été tracée pour avoir été la source de menaces contre la police locale de l’Indiana. Ce n’est qu’après avoir forcé l’entrée de la maison et jeté des bombes lacrymogènes que les forces d’intervention se sont rendus compte qu’ils étaient au mauvais endroit.

2. Vous localiser pour procéder à des attaques de plus grandes envergures

Cyberattaque

En ayant possession de votre adresse IP, un cybercriminel peut utiliser la technologie de géolocalisation pour identifier la région ou vous êtes, votre ville ou votre pays.

Ils font cela pour savoir si votre région mérite d’être leur cible. Ils peuvent, par exemple, rechercher des adresses IP dans des régions aisées ou qui ont moins de connaissances en matière de sécurité, pour gagner plus d’argent avec leurs attaques ou pour pénétrer un système plus facilement.

En combinant cela avec la capacité à rassembler d’autres informations, un hackeur peut déterminer si vous et les gens que vous aimez sont de bonnes cibles.

3. Attaquer directement votre réseau

Les hackeurs attaquent le réseau

Ils ne sont pas seulement capables d’utiliser votre adresse IP pour des attaques de grande envergure, mais ils peuvent aussi directement attaquer votre réseau et lancer divers assauts.

Une des plus populaires est l’attaque DDoS (distributed denial-of-service). Ce type de cyberattaque se passe quand des gens malicieux utilisent des machines affectées pour générer un grand volume de requêtes afin d’inonder le système ou le serveur cible.

Par conséquent, le serveur ne peut plus supporter le trafic et est forcé d’arrêter ses services. Pour le dire simplement, l’attaque arrête votre connexion Internet, qui en retour vous empêche d’accéder à des ressources vitales.

Même si ce genre d’attaque est connu pour cibler les entreprises et  les services de jeux vidéo, il se peut qu’il cible aussi de simples individus, même si ce n’est pas habituel.

Exemple d'attaque DDOS
Comment fonctionne l’attaque DDOs

Les joueurs de jeux vidéo en ligne sont les plus vulnérables à cette attaque. La raison est que leurs écrans sont visibles durant le streaming (les hackers peuvent à ce moment découvrir leur adresse IP). D’après le Akamai’s Q3 2015 State of the Internet—Security Report (Rapport de sécurité), la moitié de toutes les attaques DDoS cette année-là ont eu pour cible les joueurs en ligne.

Si l’adresse IP d’un gamer est connue par un autre joueur, ce dernier peut lancer une attaque DDoS contre lui. Cela le mettra hors du jeu et d’Internet. Un pire scénario est que les forces de l’ordre viennent chez vous, parce qu’un cybercriminel précise le lieu où vous vous trouvez et trompe les autorités pour qu’ils aillent chez vous. Imaginez le scénario !

Comment ces cybercriminels trouvent-ils votre adresse IP ?

Comment les hackeurs trouvent-ils votre adresse IP ?

De la même façon qu’ils trouvent des infos personnelles en ligne pour cibler des utilisateurs, les cybercriminels sont diaboliquement ingénieux  pour trouver votre adresse IP. Voici certaines de ces méthodes.

1. À partir des réseaux sociaux

Ils peuvent utiliser les réseaux sociaux pour vous faire révéler votre adresse IP. Par exemple, ils peuvent vous chercher sur Skype ou d’autres applications de discussion en ligne. Ce genre d’applications utilisent toutes des adresses IP pour communiquer.

Si vous discutez avec des inconnus sur ces applications, il faut savoir qu’ils sont capables de voir votre adresse IP. Ces cybercriminels utilisent, par exemple, un outil appelé Skype Resolver, avec lequel ils peuvent trouver votre adresse IP, alors qu’ils ne savent que votre nom d’utilisateur.

2. À partir de votre activité en ligne

En addition, les criminels peuvent savoir votre adresse IP en suivant simplement vos activités sur Internet. N’importe quelle activité en ligne peut révéler votre adresse IP, que vous jouiez à des jeux vidéo, ou que vous commentiez sur des sites web ou forums.

Après avoir trouvé votre adresse IP, les criminels iront simplement sur un site de recherche d’adresse IP, comme whatismyipaddress.com. Ainsi, ils trouvent facilement votre emplacement.

Avec un petit effort, les hackers peuvent regarder à travers les références dans des données libres pour valider si l’adresse IP est associée à vous. Ils peuvent utiliser LinkedIn, Facebook ou d’autres réseaux sociaux qui montrent le lieu où vous vivez, puis voir si cela correspond à l’emplacement donné.

Si un harceleur (stalker) sur Facebook utilise une attaque d’hameçonnage (phishing) contre tous les gens du même nom que vous, afin d’installer un programme espion, l’adresse IP associée à votre système va probablement informer le harceleur que vous êtes la bonne personne.

Comment est-ce que je peux protéger mon adresse IP ?

Comment cacher son IP

Votre FAI vous donne d’habitude une adresse IP dynamique (qui change périodiquement). Mais vous pouvez aussi demander une adresse statique (qui ne change jamais), si vous utilisez un serveur web à partir de votre maison.

Il y a encore des débats pour déterminer laquelle est la  plus sûre. Mais il est assez évident qu’utiliser une adresse IP dynamique est plus sécuritaire. La raison est que les cybercriminels auront plus de difficulté à détecter la bonne IP, comme l’explique Steven Burn, Lead Malware Intelligence Analyst chez Malwarebytes.

Cela se réduit alors aux étapes que vous réalisez pour sécuriser votre adresse  IP. Voici comment vous pouvez garder votre adresse IP hors d’atteinte de ces criminels.

1. Utilisez un Virtual Private Network (VPN)

Utilisez un VPN pour cacher votre IP

Il protège vos données en ligne en utilisant des cryptages et des tunnels de proxy. Il cache votre adresse IP et redirige votre trafic à partir d’un serveur séparé. Cela vous rend complétement anonyme sur internet.

Burn dit que les services VPN sont incontestablement les meilleures options pour sécuriser votre activité en ligne. Il y a des services VPN gratuits, mais ne vous attendez pas à ce qu’ils soient assez rapide pour n’importe quel streaming ou jeux vidéo. Pire encore, plusieurs n’ont aucun scrupule à vendre vos informations personnelles à des compagnies de marketing. Vérifier la juridiction du fournisseur VPN avant de faire un choix final.

Je vous recommande de choisir l’un de ces VPN

On outre, vous pouvez utiliser un proxy, qui peut travailler comme un pivot à partir duquel les requêtes Internet sont procédées. Tout cela en cachant votre adresse IP. Il peut  aussi déterminer les requêtes légitimes et celles qui ne le sont pas.

2. Mettez à jour les règles de votre routeur ou de votre pare-feu

Mettez à jour les règles de votre routeur

Votre routeur fait voyager vos données entre les réseaux. Votre pare-feu se charge de bloquer les accès non-autorisés.

Assurez-vous de changer le mot de passe par défaut du routeur. Les cybercriminels utilisent souvent ces mots de passe par défaut pour pénétrer dans votre réseau.

Chaque mot de passe fournit par votre FAI est le même et peut être facilement retrouvé en ligne. Faites en sorte aussi que les règles de votre pare-feu ne permettent pas à un ping de faire des requêtes en ligne. Par conséquent, les visiteurs non-autorisés ne peuvent pas avoir accès à votre réseau.

3. Changez les configurations de vie privée des applications de discussions instantanées

Bien configurée les paramètres des application de discussion en ligne

Ne permettez seulement les connexions directes qu’avec vos contacts et n’acceptez pas les messages ou appels de gens que vous ne connaissez pas.

Le fait de mettre vos configurations sur privé, rendra la tâche de trouver votre adresse IP plus difficile, parce que ceux qui ne vous connaissent pas ne peuvent pas se connecter avec vous.

4. Mettez à jour vos antivirus et ajoutez d’autres programmes de sécurité

La mise à jour fréquente de votre antivirus vous épargnera de gros dangers sur votre sécurité informatique.

Ajoutez aussi d’autres programmes de sécurité à votre antivirus pour vous protéger encore plus. Par exemple, Malwarebytes Anti-Malware bloque les URL venant d’emails d’hameçonnages en plus de bloquer les sites malicieux que vous pouvez rencontrer.

Le fait de protéger votre adresse IP est une partie de la protection de votre identité. Et la sécuriser avec ces étapes-là,  la rend encore plus sûre contre les diverses attaques que les cybercriminels utilisent de nos jours.

Pourquoi cacher votre adresse IP et comment le faire ?

Pourquoi cacher votre adresse IP

Il y a beaucoup de raisons pour vous de cacher votre adresse IP. Des personnes peuvent utiliser les adresses IP pour savoir votre emplacement et, des fois, ils le font avec une précision remarquable.

Ces adresses fonctionnent aussi comme un genre d’identificateur, comme pour les numéros de téléphone, permettant aux agences de publicité et adversaires de vous suivre en ligne. Elles peuvent être aussi utilisées pour vous cibler et vous attaquer.

Mais au-delà des questions de vie privée, le fait de cacher votre adresse IP (protéger votre anonymat) peut être aussi un moyen simple d’utiliser le Web. En cachant votre adresse IP vous pouvez, par exemple, voir les contenus bloqués dans certaines régions. Mais certaines compagnies comme Netflix, ont commencé à chercher des moyens pour empêcher les VPN d’accéder à leur contenu.

Vous pouvez même vous cacher d’un gouvernement vigilant ou oppressif. Souvent les journalistes cachent leur adresse IP quand ils travaillent dans des zones dangereuses ou sur des sujets délicats. Je ne demande à personne d’enfreindre les lois, je veux simplement faire savoir aux gens comment se protéger si cela est nécessaire.

Avec un VPN, vous ajoutez une couche de sécurité en plus. Un VPN ne va pas interagir directement avec le site web, au lieu de cela, il crée un tunnel crypté entre vous et le serveur du site web. Ce serveur va alors se connecter à l’Internet public et va chercher normalement les informations que vous aviez demandées. Ces informations vont alors repasser par le tunnel pour arriver dans votre ordinateur. Ce procédé garantie que personne n’intercepte ces informations et va faire en sorte qu’un observateur voit l’adresse IP du VPN et non la vôtre.

Les meilleurs services VPN vont même plus loin, en donnant des bonus comme des bloqueurs de publicité, des antivirus, et d’autres programmes de protection pour divers appareils.

Des VPN comme ExpressVPN vendent même des adresses IP statiques. Ce sont des adresses qui ne sont pas comme les adresses données par votre ISP ou acquises à partir de votre connexion VPN. Ce sont des adresses permanentes mais limitées à quelques pays.

Si vous utilisez un VPN, la rapidité de votre connexion Internet va surement diminuer à cause des actions engagées par le VPN. Mais les recherches ont montré que les meilleurs VPN vont très peu (marginalement) ralentir la connexion.

Résumé

Ce n’est pas tout le monde qui a besoin de cacher ou de protéger leur adresse IP. La majorité des utilisateurs d’internet gèrent leur affaire sans le moindre souci. Mais si vous pensez que vous avez besoin d’une certaine sécurité, peut-être est-ce pour protéger votre vie privée, le fait de cacher votre adresse IP est une étape logique.

Prenez alors les bonnes décisions quand vous choisissez les services à utiliser.  Proxy ? VPN ? Ou les deux ? Suivez votre instinct. Si vous ne voyez pas de notation et que le VPN est à un surprenant bas prix, il serait peut-être sage de regarder ailleurs. Vous avez trouvé un  proxy sur  certains forums… ce n’est peut-être pas la meilleure idée.

À lire aussi

Achter vendre et créer NFT

Comment acheter, créer et vendre des NFT

Mis à jours 24 septembre 2021 Vous avez probablement entendu parler du Buzz des jetons …

Share via
Copy link
Powered by Social Snap