Apprendre à coder sois même

Apprendre à coder par soi-même : quelles sont les meilleures façons ?

Mis à jours

Si vous voulez apprendre à coder par vous-même, faire vos premiers pas dans cet immense univers peut être intimidant. Voici le grand secret : vous pouvez utiliser de nombreuses ressources gratuites (et peu coûteuses) pour avoir tout ce dont vous avez besoin. Elles peuvent aussi vous apprendre de nouvelles techniques. Elles rendent le processus d’apprentissage amusant et excitant, au moins aussi excitant que le codage puisse être.

Que vous soyez un adulte cherchant une conversion vers l’industrie de la technologie, un étudiant souhaitant apprendre le dernier langage ou juste un amateur souhaitant comprendre comment fonctionnent les logiciels et les services, il vous faut un ordinateur et un accès Internet pour commencer votre parcours programmation.

Mais avant de vous lancer dans The Matrix, voici nos meilleurs conseils et ressources pour partir du bon pied.

Pour savoir la différence entre la programmation et le codage, cliquez ici.

Demandez-vous : pourquoi voulez-vous apprendre à coder ?

Pourquoi apprendre à coder ?

Prenez quelques minutes (ou une journée) pour réfléchir aux raisons, aux vraies raisons, pour lesquelles vous voulez apprendre un langage de programmation.

Soyez honnête avec vous-même.

  • Voulez-vous apprendre le plus strict minimum pour marquer une promotion ?
  • Cherchez-vous à changer de carrière ?
  • Voulez-vous créer la prochaine meilleure application ?
  • Voulez-vous impressionner vos colocataires en programmant vos différents appareils intelligents pour en faire quelque chose de génial ?

Votre réponse peut vous aider à déterminer quel(s) langage(s) de programmation vous devez maîtriser.

Ainsi, vous saurez également quel type d’engagement (en temps et argent) vous aurez besoin pour atteindre votre objectif.

A titre d’exemple, si vous rêvez de créer le prochain grand système d’exploitation ou une meilleure alternative à PhotoShop, vous devriez bénéficier d’une formation informatique formelle qui vous apprendra le C ++. Vous devriez aussi apprendre quelques sujets plus complexes dont la structure des données, les algorithmes et l’allocation de mémoire.

D’un autre côté, si vous êtes un professionnel à mi-carrière et vous voulez passer à une carrière technologique, un bootcamp de codage à court terme pourrait avoir plus de sens que de vous aventurer pour un deuxième degré.

Si vous voulez juste créer des sites Web ou approfondir vos connaissances sur Raspberry Pi, une combinaison de tutoriels interactifs et de cours en ligne gratuits pourraient suffire pour démarrer.

Choisissez le bon langage de programmation

Quel langage choisir ?

Lorsque vous avez compris pourquoi vous voulez apprendre à coder, vous pouvez identifier plus facilement le langage de programmation à utiliser.

Il n’y a pas de « meilleur » langage de programmation pour les apprentissages, mais certains langages sont plus conviviaux que d’autres.

HTML et CSS sont d’excellents points de départ et plus faciles dans le monde du codage. Mais, ils ne sont vraiment utiles que pour développer des sites Web de base.

Pour des sites Web plus interactifs impliquant des systèmes de paiement ou des bases de données, il faut apprendre Javascript, PHP, SQL et Python pour pouvoir utiliser tous les composants.

Les créateurs d’applications mobiles utilisent Swift ou C pour créer des applications iOS, et Java ou Kotlin pour les applications Android.

Les développeurs de jeux vidéo se tourneront vers Unity, ou même C #, pour donner vie à leurs idées de jeux.

Vous ne pouvez toujours pas décider de votre langage de programmation pour commencer ?

La plupart des professionnels recommandent d’apprendre Python, C # ou JavaScript. En effet, ces langages offrent l’utilité et la flexibilité de carrière les plus larges. Pour vous aider à vous décider, consultez cette excellente infographie (en anglais) qui compare quelques langages de programmation populaires.

Avant tout, vous devez juste commencer par apprendre quelque chose. Une fois que vous vous serez familiarisé avec un langage de programmation, vous pourrez choisir le suivant plus facilement. C’est un peu comme apprendre un nouvel instrument de musique ou une langue étrangère.

Essayez quelques cours de codage en ligne

Si vous voulez avoir plus de contrôle sur votre horaire d’apprentissage (ou ne voulez pas vous y atteler seul), un cours de codage en ligne pourrait être une meilleure option qu’un bootcamp de codage en personne.

Cependant, de nombreux cours en ligne peuvent vous aider à apprendre les mêmes langages de programmation. Mais, il peut être difficile de déterminer lequel vaut vraiment votre temps et votre argent.

Si cela ne vous dérange pas de pratiquer en solo, consultez The Odin Project. C’est une option gratuite qui rassemble quelques meilleurs contenus open source pour transformer un débutant en codage en programmeur.

cours en ligne Udacity
Capture d’écran: David Murphy ((Udacity)

Vous voulez plus de coaching individuel et de préparation de carrière sans faire de bootcamp à temps plein ?

Inscrivez-vous aux cours de certification par abonnement proposés par Treehouse. Ils vous offrent la possibilité de demander de l’aide à un tuteur au lieu de vous casser seul la tête en essayant de fixer vos erreurs de codage ou de répondre à vos questions.

Vous ne pouvez pas trouver mieux que les cours de codage à 19 $ d’Udemy (encore moins en cas de vente). Même les étudiants à plein temps en bootcamp et en informatique s’inscrivent à ces cours pour compléter leur apprentissage.

Peu importe le nombre de cours que vous suivez, de nombreux débutants ont encore du mal à appliquer leurs connaissances relativement basiques. À cette fin, beaucoup recommandent le cours JavaScript pratique et gratuit de Watch and Code. Il s’articule autour d’un seul projet que vous répétez continuellement.

Concentrez-vous sur l’apprentissage de la pensée informatique

Concentrez-vous sur l'apprentissage de la pensée informatique

Au lieu d’hyper-concentrer sur l’apprentissage d’un langage de programmation spécifique, vous pouvez aussi apprendre à résoudre des problèmes d’une manière qu’un ordinateur comprendra.

En d’autres termes, améliorez vos compétences dans des concepts tels que la reconnaissance de formes, les algorithmes et les abstractions.

Il existe également des jargons, comme les boucles, qui sont susceptibles d’apparaître dans tous les langages que vous utilisez. Mieux vous comprenez ces principes, plus il vous sera facile d’apprendre le langage suivant (et de concevoir ainsi de meilleurs produits ou projets).

Grâce à Internet, vous n’avez pas besoin de vous inscrire à un programme collégial de quatre ans pour apprendre les rudiments de l’informatique. Des cours de niveau collégial sont disponibles en ligne gratuitement (ou à moindres coûts).

Je recommande fortement le CS50x, un cours d’introduction à la programmation de Harvard. Vous pouvez auditer ce cours gratuitement via edX et gagner un certificat après avoir complété toutes les tâches.

Autrement, vous pouvez apprendre à votre rythme et regarder toutes les conférences publiées sur Youtube.

Ayez un livre de codage

Ayez un livre de codage

La meilleure façon d’apprendre à coder est de vous obliger à vous familiariser avec un vrai livre que vous pouvez suivre du début à la fin.

Idéalement, cela va vous donner une introduction plus complète au codage que de sauter d’un sujet à l’autre sur un site Web.

Vous pouvez sans doute trouver un livre électronique pour n’importe quel langage ou framework que vous essayez d’apprendre sur GitHub. Mais, vous pouvez commencer avec ce livre de programmation pour les nuls sur tout le développement web, du front- au back-end.

En tant que programmeur autodidacte, vous pourriez aussi bénéficier de livres offrant des conseils plus étendus sur la profession.

Ainsi, vous améliorerez votre façon de penser et vos habitudes, des traits que vous pouvez appliquer à tout langage que vous décidez d’apprendre. Le livre Coder Proprement est un manuel pratique de construction de logiciels. vous apprendrez à rédiger du bon code, ainsi qu’à le nettoyer « à la volée ». Vous obtiendrez ainsi des applications plus robustes, plus évolutives et donc plus durables

Ce géant a pour corollaire Code Propre. C’est un véritable manuel du savoir-faire en développement Agile écrit par « Oncle Bob » Robert Martin. Martin pense que le code doit être écrit efficacement pour faciliter les tests et l’évolutivité. Ce qui a fait de ce livre une lecture incontournable pour de nombreuses équipes de développement modernes.

Bien que la programmation soit vraiment une question de résolution de problèmes, vous apprécierez le processus de réflexion et les solutions ingénieuses que Jon Bentley partage dans Programming Pearls (2e édition).

Chaque chapitre se termine par un certain nombre de challenges souvent utilisés dans la partie technique des entretiens d’embauche. Alors, intégrez ce livre à votre préparation à l’emploi.

Consultez les tutoriels interactifs ou des jeux de programmation

Il faut admettre que lire des lignes de code sur un écran ou dans un livre peut ressembler à du charabia.

Lorsque vous voyez un exemple en action, ce concept abstrait prend soudain tout son sens. C’est l’avantage des tutoriels de programmation interactifs que vous pouvez trouver sur le Web.

Par exemple, FreeCodeCamp divise les concepts de programmation en petites sections dans votre navigateur Web. Puis, il associe chaque concept à un exercice pertinent que vous devez résoudre avant de passer au sujet suivant.

Ainsi, vous ne pouvez pas seulement passer aux choses amusantes. Le site vous oblige vraiment à déboguer votre code au fur et à mesure que vous apprenez.

Consultez les tutoriels interactifs
Capture d’écran: David Murphy ((FreeCodeCamp)

Les jeux de codage sont également un moyen amusant pour une meilleure introduction dans la programmation.

Si vous avez une heure de libre, vous pouvez essayer les simples jeux Hour of Code. De plus, de nombreuses écoles utilisent déjà Minecraft : Edition éducative pour enseigner aux enfants les bases de la programmation avec des blocs de code et même JavaScript.

Vous pouvez télécharger gratuitement cette version de Minecraft si vous avez un compte Office 365 Éducation.

Voulez-vous un tutoriel de jeu de développement plus complexe que vous pouvez mettre sur votre CV ? CodinGame pourrait être plus adapté si vous n’avez pas envie d’entrer des blocs toute la journée.

Essayez un jeu d’enfant

Jeu : Piper Computer Kit 2

Qui a dit que les adultes ne pouvaient pas apprendre des mêmes jouets et jeux vidéo STEAM/STEM qui incitent les enfants à coder ?

Après tout, ces produits sont conçus pour enseigner la logique et la syntaxe de la programmation sans ennuyer les enfants qui sont facilement distraits. Alors, les codeurs adultes pourraient aussi les trouver amusants et éducatifs.

Si vous voulez mieux comprendre la relation entre le matériel et les logiciels, alors vous apprécierez le Piper Computer Kit 2.

Ce dernier vous permet de construire un ordinateur alimenté par Raspberry Pi. À l’aide de cet ordinateur portable bricolé, vous pouvez apprendre à coder à travers ses challenges personnalisés en Minecraft : Mode Histoire.

Vous pouvez aussi utiliser le langage Blockly par glisser-déposer pour apprendre l’informatique physique, ou simplement apprendre quelques bases de Python dans des leçons préinstallées.

Bien que vous ne puissiez sans doute pas créer votre propre droïde BB-8 à partir de Star Wars, vous pouvez apprendre à en coder un avec BOLT de Sphero.

En utilisant l’application compagnon, vous pouvez contrôler votre boule droïde à partir des blocs de code par glisser-déposer appelés Scratch. Autrement, vous pouvez passer au niveau JavaScript pour programmer des mouvements plus avancés.

Apprenez de nouvelles astuces à vos appareils (et assistants) préférés

Appareils : Amazon Echo

Avez-vous un appareil smarthome comme Amazon Echo ?

Vous pouvez tester vos connaissances en programmation en créant des mini-programmes personnalisés pour obtenir plus de fonctionnalités des assistants numériques de vos appareils.

Alexa d’Amazon a peut-être déjà des « compétences » de commande vocale de base, comme lire les derniers titres de l’actualité. Toutefois, vous pouvez lui enseigner des tâches plus compliquées en codant en Node.js, Java, Python, C # ou Go. (Ou, si vous voulez commencer par quelque chose de plus facile, essayez le site plus simple d’Alexa Skill Blueprints.)

Il est possible que votre intérêt pour la programmation soit plus limité.

Par exemple, peut-être que vous voulez seulement apprendre un peu Python pour que votre Raspberry Pi puisse faire des projets sympas. Si c’est le cas, vous pouvez adopter une approche d’auto-apprentissage en consultant les nombreux projets que d’autres partagent sur son site Web.

En recréant des projets existants, vous en apprendrez plus sur le fonctionnement interne de votre appareil hautement personnalisable. Vous pourriez même trouver de l’inspiration pour créer de nouvelles façons d’utiliser votre mini-ordinateur et approfondir votre connaissance de la programmation.

Regardez des vidéos sur le codage

Vidéos de langages de programmation

Parfois, c’est plus facile de regarder quelqu’un vous montrer comment cela se passe.

Vous pouvez trouver toutes sortes de vidéos éducatives sur presque tous les sujets liés au codage de nos jours. Des anciens Googleurs partagent des solutions sur des interviews de codage. Des YouTubeurs diffusent en direct leurs parcours de codage. Des anciens programmeurs vous montrent même comment résoudre une erreur spécifique dans le langage de votre choix.

Je recommande de consulter CS Dojo, TheNetNinja et la chaîne YouTube CS50 de Harvard.

Si vous n’avez pas le temps de rechercher une excellente vidéo ou chaîne de codage, vous pouvez aussi consulter la vaste bibliothèque de vidéos de LinkedIn Learning (lynda.com) pour trouver des tutoriels confirmés et professionnels.

Bien que les frais d’abonnement de 30 $/mois du service ne soient pas à dédaigner, vous pouvez visualiser une quantité illimitée de contenu et de sujets. Ce qui fait de LinkedIn Learning une meilleure option que les autres cours en ligne à la demande qui comprennent des restrictions ennuyeuses.

Pratiquez le codage avec des projets personnels

Sans pratiquer vos connaissances en codage sur quelques projets, vous ne seriez même pas pris en considération pour les ateliers codage professionnels, alors commencez à planifier et à pratiquer.

Pratique avec des projets personnels

Peu importe le nombre de certificats et d’ateliers de codage que vous complétez, ou le nombre de langages de programmation que vous apprenez, la preuve de vos compétences en codage sera dans votre projet de programmation.

Bien que votre projet personnel ne doive pas être aussi ambitieux que la création de la prochaine Google Maps, vous devriez travailler 24h/24 et 7j/7 sur ce projet pour constamment améliorer et étendre sa portée.

Commencez petit, mais voyez grand. Votre projet doit impliquer les compétences que vous avez actuellement dans votre boîte à outils. Mais, vous devez également avoir un plan pour les fonctionnalités et compétences futures dont vous auriez besoin pour transformer cette vision en réalité.

Sans pratiquer vos compétences en codage sur quelques projets, vous ne seriez même pas pris en considération pour des ateliers codage professionnels, alors commencez à planifier et à pratiquer. (Notre conseil ? Utilisez vos codes pour créer une configuration incroyable pour la soirée de jeu.)

Célébrez les petites victoires en codage

Célébrer les petites victoires

Coder c’est dans les détails, c’est pourquoi vous devez « célébrer les petites victoires », comme l’a dit l’un de nos professeurs de programmation.

Il faut pratiquer pour faire fonctionner chaque élément seul. Assurez vous de tester constamment pour s’assurer que chaque ligne de code fonctionnera avec tout le reste, sans erreurs.

Si vous ne faites pas attention au minimum de choses comme fermer une balise HTML, vous seriez obligé de déboguer une erreur de syntaxe simple plutôt que d’écrire du code plus impressionnant et complexe.

Vous devez être patient avec vous-même. Ne vous attendez pas à coder le prochain Fortnite après seulement quelques mois d’étude ou quelques bootcamps. Coder un formulaire RSVP de mariage sans erreur sur un site Web ou créer un jeu de prédiction de nombres simple mais correct est déjà une grande réalisation pour un débutant.

Si vous êtes coincé, n’abandonnez pas ! Vous devez absolument chercher de l’aide partout où vous pouvez la trouver. Mais, il faut aussi savoir quand faire une pause pour éviter le burnout. Et puis essayez, essayez encore !

Recherchez sur Google vos messages d’erreur en codage

Rechercher les erreurs sur Google

Voici notre meilleur conseil pour bien apprendre à coder : si vous ne pouvez pas comprendre pourquoi votre code est cassé, vous pouvez toujours rechercher des solutions en ligne.

Après tout, vous n’êtes sans doute pas la première personne à faire cette erreur. Une autre personne sur Internet a sûrement déjà trouvé une solution à votre problème.

Copiez et collez simplement votre message d’erreur dans Google (ou votre moteur de recherche préféré). Puis, ajoutez une paire de guillemets autour de la phrase pour ne pas rechercher uniquement des mots clés et appuyez sur « Entrée ». Espérons que cette petite astuce vous mènera à la bonne réponse.

Si vous rencontrez toujours des problèmes, vous pouvez toujours publier votre question sur les forums de développeurs comme Stack Overflow, le sous-forum de programmation de Reddit ou GitHub. Puis, cela ne fait jamais de mal de demander l’aide d’un ami ou d’un étranger sur Internet.

Examinez le code de quelqu’un d’autre

Examiner le code d'une autre personne

Lorsque vous reconstituez la logique du code de quelqu’un d’autre, en testant chaque ligne pour voir comment cela fonctionne, vous avez une meilleure compréhension de la situation dans son ensemble.

Grâce aux tonnes de code open-source disponibles, vous pouvez apprendre à peu près tout en examinant le travail (sans erreur) de quelqu’un d’autre. N’oubliez pas de partager votre code avec la communauté si l’inspiration vous vient et que vous améliorez une partie du programme avec lequel vous travailliez.

Ayez un mentor (ou enseignez à quelqu’un d’autre)

La communauté de programmation est pleine de gens qui sont prêts à aider la prochaine génération de programmeurs. GitHub, le hangout en ligne des développeurs utilisant Git pour gérer leurs projets de codage, est conçu pour la collaboration en ligne.

Non seulement les développeurs hébergent et partagent leurs projets avec leurs semblables, mais ils fournissent aussi des commentaires sur le code et des conseils généraux à la communauté.

Capture d'écran : David Murphy

Vous pourrez peut-être trouver des mentors en ligne serviables via GitHub, ou rencontrer d’autres anciens développeurs lors d’un événement Meetup de codage local ou d’un hackathon.

Lorsque vous aurez acquis une certaine expérience en programmation, vous pourrez peut-être répondre aux questions des autres. Sinon, vous pouvez enseigner ce que vous avez appris aux débutants. Ce sera un excellent test pour voir si vous connaissez vraiment votre métier.

Assistez à un bootcamp de codage

Bootcamp de codage

Les bootcamps de codage peuvent être controversés. Ils vont vous donner une introduction rapide et une expérience à de nombreuses compétences. Mais, ils ne pourraient pas être votre meilleure solution pour un tout nouveau travail chez Google.

Si vous voulez devenir professionnel et développer à temps plein, un bootcamp de codage intensif et en personne pourrait vous aider. Ce sera particulièrement le cas si vous apprenez mieux dans un environnement structuré avec de vraies personnes pour vous motiver. Cependant, ces types de bootcamps sont souvent les plus chers et les plus longs à suivre.

Vous devez envisagez de payer plus de 15 000 $ pour les cours, plus les dépenses courantes pendant quelques mois jusqu’à l’obtention de votre diplôme.

Heureusement, des institutions comme Flatiron School et The Grace Hopper Program offrent des bourses ou des frais de scolarité différés pour rendre ces bootcamps plus abordables pour les groupes sous-représentés comme les minorités et les femmes en technologie.

Consultez le Rapport de Cours (coursereport.com) pour une liste complète de bootcamps en ligne et en personne, avec des critiques détaillées de leurs anciens étudiants. Cela peut vous aider à décider si un bootcamp va vous aider à réaliser vos rêves de programmation.

Check Also

Comprendre le JavaScript synchrone et asynchrone

Mis à jours 17 December 2018Synchrone et asynchrone sont des concepts déroutants en JavaScript, en …

Share via
Copy link